Bubusa FM, Province du Sud-Kivu, RD Congo

Programme de protection de l’environnement par la radio

Titre :
Projet de renforcement des capacités en communication sur la protection de l'environnement des animateurs/trices de radio Bubusa FM et des clubs d'écoute communautaires de Walungu et Kabare en province du Sud-Kivu

Organisation partenaire:
SAMWAKI,
Siège : Localité Mugogo Lurhala, Territoire de Walungu, Provnce du
Sud-Kivu, République Démocratique du Congo
Administration : 161/00, av.P.E. Lumumba, commune d'Ibanda, Bukavu,
Sud-Kivu,
Adresse postale : B.P: 459 Cyangugu, Rwanda

Période de mise en œuvre:
Juillet 2010 à Juin 2012

Organisation partenaire
Bubusa FM est une station radio rurale créée en 2008 à Mugogo dans le Sud-Kivu par une organisation de femmes, SAUTI YA MWANAMKE KIJIJINI (SAMWAKI), ce qui signifie e en français « La voix de la femme/fille rurale ».

Fondée le 5 mai 2002 à Mugogo, SAMWAKI entend libérer la femme rurale du Sud Kivu du joug que lui impose la guerre et de l'amener à prendre des initiatives locales de développement pour améliorer ses conditions de vie et celles de sa famille. Quant à sa vision, SAMWAKI rêve un monde rural débarrassé
de toute discrimination liée au sexe pour la promotion d'un développement auquel hommes et femmes participent activement et équitablement.


Les clubs d'écoute communautaires
SAMWAKI et Radio Bubusa sont devenus depuis quelques années une référence dans l'organisation des auditeurs en clubs d'écoute communautaires en Afrique. 

En 2006, en partenariat avec 3 organisations internationales (FAO-Dimitra, GTZ-Santé et la Fondation Roi Baudouin de Belgique) et 6 radios locales du Sud-Kivu, SAMWAKI a établi dans la région des clubs d'écoute communautaires autour des problématiques du VIH/SIDA.

« Le mécanisme des clubs est fondé sur l'écoute individuelle et collective de la radio par des groupement communautaires d'hommes et de femmes qui débattent ensuite du sujet, interpellent la radio, réclament des explications complémentaires, et suscitent des idées de sujet pour l'émission suivante ». « Ces clubs d'écoute ont également renforcé les capacités des membres à s'organiser, à identifier leurs besoins », et à prendre des initiatives locales de développement communautaire »

C'est dans cette dynamique que, à Mugogo, son lieu d'implantation, SAMWAKI a créé sa radio, Bubusa FM.

Le projet soutenu par Stem van Afrika
Sur base des succès et des leçons du programme autour des questions de santé, SAMWAKI a soumis en février 2010 à notre fondation, un projet autour des questions liées à l'environnement. Ce projet a été retenu dès la première sélection. Il est mis en œuvre de juillet 2010 à juin 2012.

L'objectif de ce programme est de sensibiliser la population de la région en matière de protection de l'environnement, afin de la mobiliser pour améliorer ses propres conditions de vie.


Activités et premiers résultats jusqu'en septembre 2011
Le programme prévoit la formation des agents de la radio, et de membres des clubs d'écoutes communautaires autour de cette problématique. 

Des ateliers de sensibilisation ont été organisés dans 6 villages. Fait étonnant, aucun mot n'existe en
Mashi, la langue locale, pour désigner l'environnement. Il a donc fallu mettre en place une démarche afin d'amener les participants à découvrir eux-mêmes l'environnement sous ses divers aspects et trouver un vocable compréhensible par tous. Ce mot c'est « ebirhuzungulusire », ce qui signifie « tout ce qui nous entoure ».

A travers ses émissions, Radio Bubusa soutient et parle de ses initiatives. Dans le cadre de ce programme, Radio Bubusa produit en direct un magazine hebdomadaire d'éducation à la production de l'environnement. Les auditeurs sont invités à intervenir à micro ouvert.

La radio a organisé un jeu concours sur la thématique de l'environnement. 402 auditeurs ont répondu par écrit au questionnaire par écrit en moins de deux semaines. Derrière chaque réponse, ce sont des familles et des groupes de base qui ont débattu, longuement parfois, de la problématique. L'intérêt des participants et à travers eux de la population de la région de Walungu et Kabare est démontré : la population
a pris la mesure des causes et des effets de la destruction de l'environnement sur l'agriculture, sur l'élevage et sur leurs conditions de vie. 

Les initiatives locales qui étaient apparues dès les premiers ateliers se voient renforcées par le jeu concours. Des initiatives concrètes ont été décidées pour changer et respecter « ce qui les entoure ». Un village a décidé de bannir les sacs en plastique, de créer des équipes de ramassage de ces sacs qui polluent les villages et de se remettre à produire des paniers en raphia : méthode traditionnelle, mais oubliée. Ailleurs des comités de surveillance voient le jour pour veiller à l'assainissement du milieu, mais
aussi pour sélectionner et planter des herbes et des arbres pour lutter contre la dégradation des sols. Hélas ces projets initiés souffrent de manque de moyens financiers pour leur mise en œuvre. Radio Bubusa et l'association SAMWAKI soutient et promeut cette mobilisation de la population, notamment en
recherchant les moyens requis pour pérenniser ces initiatives de base.